Masque Grebo

LIBÉRIA
Masque Grebo
Bois, pigments, plumes
H : 73 cm

Ce masque Grebo polychrome est construit autour d’un assemblage de volumes géométriques, équilibré sur un panneau plat. Le long nez, divisant la face, est placé entre six paires d’yeux tubulaires dont les tranches sont peintes en rouge et blanc. La bouche prognathe est entrouverte. Une coiffe en plumes surmonte le sommet du masque. Le danseur regardait par les trous perforés au-dessus de la bouche. Symboliquement, une telle vision décuplée renvoie à la capacité d’extra lucidité de certains êtres, les détenteurs de cultes, les porteurs de masques, qui sont aussi des voyants. Ce masque matérialise plastiquement un symbole. Cette profusion d’yeux permettait de « surveiller » les combattants, mais aussi de les « fortifier » pour les hausser au statut de guerrier valeureux. Pablo Picasso possédait deux masques Grebo dont les yeux tubulaires cylindriques furent pour lui une source d’inspiration notable.