L’équipe du Fonds de dotation Lévêque ne perd pas de sa pugnacité pour soutenir les porteuses locales des projets soutenus en Afrique, même face à la crise mondiale liée au COVID-19. Ce contexte difficile fut l’occasion de s’adapter, de se réinventer en proposant au public et aux généreux donateurs de participer à la deuxième vente aux enchères solidaire organisée par le Fonds de dotation Lévêque et la maison de vente Yellow Peacock… en ligne ! 

Ce nouveau format fut apprécié de l’équipe et surtout du public car le succès fut de nouveau au rendez-vous ! Plus de 30 000 euros ont été collectés ! 

Ce masque Ejhagam a généré un don de 820€

© FDL / Sedef Sezginer - Masque-cimier Ekoi Ejagham
Masque-cimier Ekoi Ejagham, Nigeria. © FDL / Sedef Sezginer

Ce masque Baoulé a généré un don de 500€

Masque portrait Ndoma Baoulé, Côte d’Ivoire. © FDL / 
Sedef Sezginer

Grâce aux généreux donateurs et aux nombreux participants qui donnent au FDL une visibilité grandissante, Béatha Mukantabana, Mariama Ouologuem et Mirriam Kalima vont pouvoir mener à bien leurs projets de développement local et durable. 

Béatha Mukantabana © Olivier Favier
Béatha Mukantabana, Directrice de l’association Kotemubo au Rwanda. © Olivier Favier
Mariama Ouologuem, ingénieure agronome @ Olivier Favier
Mariama Ouologuem, Ingénieure-agronome au Mali et au Burkina Faso. © Olivier Favier
Mirriam Kalima, Responsable du projet “Des abeilles et des éléphants” en Zambie. © AssociationMelindinka

L’ensemble des fonds collectés vont permettre de démarrer la fabrication de masques en tissu au Rwanda par les couturières de l’association Kotemubo et de poursuivre notre soutien aux trois projets liés à l’agroécologie et à l’élevage raisonné déjà engagés au Mali, au Burkina Faso, et en Zambie.

L’Association Kotemubo © AssociationKotemubo
Les femmes couturières de l’association Kotemubo au Rwanda. ©AssociationKotemubo
Les femmes du projet "des abeilles et des éléphants". © AssociationMelindika
Les femmes du projet « Des abeilles et des éléphants » en Zambie. ©AssociationMelindika

Des 151 objets d’arts d’Afrique proposés à la vente, nombreux sont ceux qui ont changé de main et sont partis vivre de nouvelles aventures. L’objet, témoin du patrimoine africain, devient la promesse d’une évolution portée par les femmes à la tête des projets soutenus par le FDL. Les femmes africaines deviennent ainsi le maillon fort du passage, du voyage incessant de ces œuvres d’arts d’Afrique.

Témoignages photographiques d’acheteurs comblés et collectionneurs en devenir qui participent au rayonnement des arts d’Afrique.

Marie-Rose David et son sceptre Ituri. © FDL
Dorothée et Xavier Harlay et leur trois statuettes Songye, Luba et Baoulé qui témoignent de la diversité des formes de l’art de la République Démocratique du Congo. © FDL
Joëlle et Gilles Réant assis sur leur siège Baoulé. © FDL
Joëlle et Gilles Réant assis sur leur siège Baoulé. ©FDL
Joëlle et Gilles Réant assis sur leur siège Baoulé. © FDL

Les porteuses de projets, les femmes africaines et l’Afrique se joignent à l’équipe du FDL pour remercier votre générosité ! Un grand merci !

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :